Triste dimanche !

Publié le par Alexandra

Il pleut depuis ce matin. J'ai tiré les stores et allumé les lampes. C'est déjà mieux. Vendredi soir nous sommes allés à Blénod les Pont a Mousson au centre culturel Pablo Picasso écouter Ryoji Shirai, le prof de guitare d'Etienne, faire un concert. C'était :"de la renaissance auXXième siècle". Il a joué seul et puis aussi avec Jérôme Bourdellon (un allumé de jazz) qui jouait de la flûte. C'était vraiment très bien. Et je crois qu'Etienne était vraiment heureux (pour une fois !). Et puis samedi soir nous sommes allés manger dans une nouvelle chaîne (style Mac'Do) où l'on mange que du poulet. Je ne me rappelle plus du nom. Mais ce qui est sûr, c'est que leurs nuggets sont bien meilleurs que dans les autres endroits spécialisés en restauration rapide.
Autrement c'est pas trop la forme parce que c'est assez tendu en ce moment entre Joaquim et moi. Il me repproche de m'éclater plus au boulot qu'à la maison (c'est vrai) et je lui ai répondu qu'heureusement que j'avais mon travail pour m'apporter quelques satisfactions (et c'est vrai aussi). Mon père m'a rappelé à midi que maman disait que le mariage tue l'amour. Elle avait tout à fait raison.Vraiment, je suis en train de me poser beaucoup de questions sur mon couple. D'autant plus que je pleure souvent ces derniers temps et que mes enfants (enfin surtout Victor) s'en rendent compte.
Et puis, cerise sur le gâteau, mon père m'a dit que j'avais une petite vie de fonctionnaire de l'Education Nationale bien tranquille. Ca m'a énervée. Je lui ai quand même dit que tous les enseignants n'étaient pas des feignants. Mais c'est sûr que par rapport à mon frère qui est prof de français en angleterre, ça peut paraître bien cool. Lui, il peut être viré du jour au lendemain parce que c'est comme cela que ça fonctionne là-bas et il fait des journées de douze heures du lundi au vendredi. Si seulement maman était encore là. Elle memanque tellement. Je n'ai toujours pas fait réellement son deuil et ça va faire dix-sept ans le 24 décembre.
A chaque jour suffit sa peine. J'essaierai d'être un peu plus gaie demain.

Publié dans Famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article